Tarot Thoth

aleister crowley & lady frieda harris

Nombre de cartes : 78 + 1 carte bonus

Taille des cartes : 7cm sur 11cm

Langue : Français

Prix : +/- 25€

Sortie : 1969 (2013 pour cette réédition)

Qualité du deck : Cartes qualité standard et boîtier classique/ livret suffisant pour avoir les interprétations mais pas du tout représentatif de la densité d’informations du livre

Niveau requis : Ça a été mon deuxième tarot, et même s’il peut s’utiliser à n’importe quel niveau, pour le maîtriser vraiment il faut y passer du temps et de l’étude approfondie


Ce deck est édité par AGM Urania. Il a été construit par Aleister Crowley et peint par Lady Frieda Harris, dont certaines cartes en plusieurs versions. Le deck existe en plusieurs versions également, en version plus grande notamment, ou avec des bords de cartes différents, et en plusieurs langues.

C’est ce tarot qui a donné naissance au système «Thoth», repris dans des tarots plus contemporains (comme le Tarot of the Spirit dont j’ai déjà parlé)

Il existe plusieurs livres qui expliquent en profondeur la démarche de ce tarot, ses correspondances, ses associations à l’astrologie, à la kabbale, à la mythologie. Je conseille de s’en procurer, ils sont souvent en anglais mais il y en a qui ont été traduits (notamment Le Livre de Thoth en français et The Crowley Tarot : The Handbook en anglais, qui cite beaucoup de correspondances et analyse les cartes plus en profondeur selon différents domaines d’interprétation). Je pense que c’est essentiel de savoir sur quoi le tarot se base pour réellement le comprendre, même si ce n’est pas obligatoire. Et même après plusieurs années à tirer avec, on le (re)découvre encore…

Ça a été mon deuxième deck, bien avant d’en collectionner plusieurs, et malgré tout j’ai du mal à en parler, car j’ai l’impression de ne l’avoir effleuré qu’en surface, malgré mes heures de lecture dessus et des années de pratique avec. Par exemple, j’adore le travail de Lady Frieda Harris, mais je ne suis pas tant à l’aise avec Aleister Crowley (son personnage, son histoire, ses actes), ce qui a contribué à une certaine distance, même si je reconnais la grande richesse symbolique de ce tarot. Je vais donc faire très bref, pour couper court, car je n’ai pas d’expertise dans ce système de tarot et que d’autres en parlent sûrement plus en profondeur.

S’il peut très bien s’utiliser de façon intuitive, notamment parce que les images sont très symboliques et que les arcanes mineures ont des mots-clés, mais aussi grâce aux symboles astrologiques, il reste néanmoins obscur de bien des façons (à moins de creuser).

Avec ce tarot, je déconseille un peu de se baser uniquement sur les connaissances que vous avez du Marseille ou du Rider-Waite-Smith, tout comme ces 2 systèmes ne sont pas à 100% compatibles entre eux. Le Thoth a beau avoir le même nombre de cartes, les mêmes suites, les mêmes arcanes majeures, vous verrez beaucoup de différences malgré tout. Quand j’ai débuté, c’est d’ailleurs ce qui m’a un peu perturbé, car les significations pouvaient vraiment varier dans les arcanes mineures, d’un système à l’autre.

Les figures de cour sont : Cavalier, Reine, Prince, Princesse. Le Magicien ou Bateleur devient Mage, la Justice est l’Ajustement (en 8), la Force est le Désir (en 11), la Tempérance est l’Art, le Jugement est l’Éon, le Monde est l’Univers. Il y a également une carte bonus sans nom.

Les arcanes majeures sont associées à un signe du zodiaque ou une planète et à une lettre hébraïque à même la carte, les arcanes mineures du 2 au 10 sont reliées aux décans astrologiques (chaque signe du zodiaque est découpé en trois décans). Ces associations astrologiques peuvent être un réel bonus pour les personnes qui s’y connaissent déjà bien, ça permet de faire des parallèles et d’être plus à l’aise pour comprendre les arcanes, et ça vaut aussi pour l’inverse : les personnes très à l’aise avec ce système de tarot pourraient avoir plus de facilité à comprendre certaines bases astrologiques.

À l’époque où je ne tirais que le Marseille, j’étais content’e de trouver des cartes aussi vivantes, aux couleurs variées, des arcanes mineures certes encore simplifiées, sans personnages, mais qui montrent quand même beaucoup de choses. C’est un tarot qui a aidé à me lancer à utiliser toutes les cartes et pas uniquement les arcanes majeures (puisque je rappelle que je ne tirais qu’avec le Tarot de Marseille), et il a clairement une énergie «habitée», pas figée. C’est un tarot qui éveille en moi des ambiances, des émotions, et même sans forcément bien connaître les arcanes, on peut sentir quelque chose, saisir la dynamique.

Même si je tire moins avec lui aujourd’hui parce qu’il m’est moins immédiat que d’autres dans ma façon de lire les cartes, c’est un tarot qui restera longtemps dans ma collection, je pense, et même si j’ai un autre tarot sur ce système qui me parle mieux. Je sais qu’il est si riche que j’aurais toujours quelque chose à apprendre de nouveau avec lui, et c’est précieux. Et puis j’ai aussi une sorte de lien émotionnel avec, qui fait que j’aurais du mal à m’en séparer.


Pour en savoir plus sur la relation entre tarot et astrologie

Pour en savoir plus sur la relation entre tarot et arbre de vie kabbalistique

Pour voir quelques œuvres de Lady Frieda Harris en plus grand

Laissez un commentaire