Noisy Museum Tarot

La Greenwitch

Nombre de cartes : 78

Taille des cartes : 7cm sur 12cm

Langue : Anglais

Sortie : Mai 2021

Prix : 48$ – 59€ selon les points de vente

Qualité du deck : Cartes linen de bonne facture / boîtier tuck box linen / pas de livret mais un blog avec des explications pour chaque carte et la référence des œuvres d’art

Niveau requis : Ça peut être utile d’avoir déjà un peu d’expérience avec le tarot, mais ce n’est pas obligatoire, c’est un tarot qui est fort en symbolique


Ce deck a été créé par La Greenwitch, produit par le site GameCrafter (US). On le trouve (au moment où j’écris ceci) sur la boutique du Roi de Coupes qui est basée en France (voir le lien tout en bas).

C’est un tarot basé sur le système Rider-Waite-Smith, mais son imagerie diffère totalement. Les visuels des cartes sont constitués de collages, avec de nombreuses références d’art classique (peinture, sculpture, photo…) et des éléments peints par La Greenwitch elle-même.

Une carte supplémentaire dans le deck comporte un flashcode qui vous renvoie aux infos de la créatrice, dont le blog qui sert de livret explicatif et qui donne la référence de l’œuvre, le pourquoi du choix et des mots-clés.

Certaines arcanes majeures ont été renommées différemment : The Visionary (Le Fou), The Architect (Le Magicien), The Sorceress (La Grande Prêtresse), Grandmaster (Le Hiérophante).

Outre le fait que ce tarot permet de faire une sortie au musée sans bouger de chez soi et de se nourrir de plein de références, je trouve que les choix visuels sont vraiment excellents et les images très fortes, en composition, en symbolique. Il y a dans ce deck quelque chose de très franc, tantôt incisif, tantôt très organique, et pour des images qui reprennent tant d’œuvres d’artistes déjà mort’es depuis longtemps, c’est un tarot que je trouve ultra vivant, vibrant, dynamique.

Je trouve ça vraiment très intéressant d’avoir pour chaque carte l’œuvre-source mais aussi le «pourquoi» du choix qui ajoute une touche toute personnelle aux explications. Ça offre un autre regard, et même lorsqu’on connait déjà bien le tarot, il y a quelque chose à apprendre de ces associations particulières.

J’ai pris ce tarot dès sa sortie, et il fait depuis partie des tarots que j’utilise le plus souvent. Il a à la fois une facture classique mais également très contemporaine qui le rend aisément passe-partout pour tout type de tirages.

Ce que j’ai trouvé très intéressant aussi, c’est que j’ai fort ressenti la personnalité de sa créatrice dans les cartes, comme une extension.

Je vous recommande fortement d’aller voir le reste du travail de La Greenwitch, et en premier lieu son oracle, le Heavy Iridescent Oracle, qui s’associe parfaitement bien avec le Noisy Musem Tarot, tant dans les visuels que dans le caractère fort.

Vous pouvez retrouver son travail sur Instagram, ainsi que sur Youtube et sur Patreon où elle propose plusieurs niveaux d’abonnements mensuels avec, à la clé : des modèles de tirages inspirés d’œuvres d’art, des imprimables pour faire des collages, et des ateliers créatifs. Elle partage entre autres sur les réseaux des inspirations pour explorer sa créativité dans son bullet journal. Et elle a une boutique Etsy (stickers, tampons, printables…)


Noisy Museum Tarot sur la boutique du Roi de Coupes

Noisy Museum Tarot sur GameCrafter

Laissez un commentaire