Seventh Sphere Tarot (Marseille Type)

tina gong / labyrinthos

Nombre de cartes : 78 (arcanes majeures et mineures) + 2 arcanes majeures bonus

Taille des cartes : 7cm sur 12cm

Langue : Anglais

Date de sortie : 2018

Prix : 50$ (attention aux frais de douane)

Qualité du deck : boîtier solide / cartes fines et souples en plastique mat, parfois compliquées à manipuler mais résistantes.

Niveau recquis : il vaut mieux connaître un peu le Tarot de Marseille vu l’esthéthique épurée du deck, mais les cartes sont décrites assez en détail pour servir de premier deck.


Il contient 80 cartes, qui sont rangées dans un boîtier solide à rabat magnétique, sans livret. À la place, Labyrinthos propose une application pour téléphone et un site qui recense toutes les cartes avec leurs interprétations, ainsi que des modèles de tirage (et autres infos utiles).

Au niveau esthétique, je le trouve plus plaisant que le Marseille, les couleurs sont douces et pastel, et même si les mineures sont toujours aussi difficiles à déchiffrer, c’est un très joli jeu (avec quelques dorures).

La petite particularité de ce jeu, par rapport au Marseille classique, c’est qu’il y a deux cartes en plus :
• La carte « Tree of Life » (création, flux, mouvement, voie, émanation)
• La carte « Return » (quête, recherche, origine, retour)

Dans le boîtier, on peut lire : « What heaven dreams, the earth brings forth. You blaze in the sun, glimmer in the stars, and dance in the rythm of creation. »

Les cartes sont décrites de façon simple sur l’app qui les regroupe toutes (vous pouvez choisir le deck), avec des mots-clés endroit/envers. Elles sont décrites bien plus en détail sur le site.

Il y a un vrai travail qui est fait sur chaque carte, avec des significations générales, ainsi que pour des domaines spécifiques, et des mots-clés pour accéder rapidement aux infos essentielles, ainsi que des correspondances (élément, astrologie).

J’avais envie d’un beau jeu de Marseille, après m’être fait la main sur un jeu classique (le Camoin/Jodorowsky). Je le trouve plus agréable, plus léger, plus vaporeux, plus joli, plus apaisant. Un doux rêve de printemps.

On perd quelques codes visuels du jeu original, donc si vous tenez beaucoup à la symbolique, aux couleurs de base, etc., vous allez perdre du contenu en route, mais si vous connaissez assez le Marseille, c’est une belle alternative.

Un de mes premiers decks, qui me touche beaucoup et que j’utilise avec du baume au coeur.

Les deux cartes rajoutées me parlent énormément, je suis très content’e de ce choix !

Les cartes auraient mérité d’être plus épaisses par contre, c’est le seul point que je regrette.

Je suis assez fan de ce que fait Labyrhintos, de toutes les ressources gratuites mises à disposition, de la pertinence des informations, donc j’ai envie de dire : regardez, essayez, faites-vous la main, et si ça vous plait, soutenez en achetant ! Parce que Labyrinthos a produit plusieurs decks que vous pouvez acheter sur le site, sur les systèmes de Marseille, Rider-Waite-Smith, Lenormand, Golden Dawn…


Retrouvez Labyrinthos sur :
Site
App Store / Google Play
Instagram
Twitter
Facebook

%s