She Wolfe Tarot

Devany Amber Wolfe

Nombre de cartes : 78 (arcanes majeures et mineures) + 2 arcanes majeures bonus

Taille des cartes : 8,7cm sur 12,6cm

Langue : Anglais

Prix : 70$

Date de sortie : 2018

Qualité du deck : Boîtier solide / cartes de très bonne qualité / tranches roses / bon livret

Niveau requis : Deck basé sur les correspondances astrologiques, très différent des tarots classiques. Niveau confirmé préférable, mais sinon le livret est assez bien fait pour mieux comprendre les cartes.


Ce tarot est créé et autoédité par Devany Amber Wolfe (Serpentfire sur les réseaux). C’est la 3ème édition du Serpentfire Tarot (il vient d’y avoir une 4ème édition avec quelques changements de cartes et du design). Je l’ai acheté à 69,99€ chez House of Formlab (pour éviter les frais de douane).

C’est le deuxième des decks créé par l’artiste, qui a aussi créé le Serpentfire Tarot, ainsi que le Sigil Oracle et le Celestial Bodies Oracle.

Les cartes sont bien rigides, brillantes et lisses, avec des tranches rose métallique. Elles sont assez grandes donc attention petites mains !

Son boîtier est bien solide et plutôt grand, avec deux parties qui s’emboitent, et on peut lire dans le couvercle : « Where the road ends / The Journey begins… / Ancient pathways / Are known by the future self. / Your Odyssey awaits / Amidst dunes / of self-love. / Sands of Time do not bury / Our Universal Truth. / Come now and find… / Beautiful seeker, / The Eternal Ones / Are here to guide you / And unfold / Your Infinite Awakening. »

Dans l’introduction, Devany Amber Wolfe explique She Wolfe : « The primal Goddess, the Woman who has never Lost touch with the feral, the wild, the earth, the beating heart of the Universe. The Eternal Mother, witch, crone, healer, nurturer, giver. The fierce matriarch, protective over all life, all that is sacred and holy. The hunter, the rover, the midnight howler. The alchemist, the empress, the magician, the high priestess, the moon and her four-billion-year-long watchful eye. The circle. The cycle of Birth, death eand Rebirth. »

Le livret décrit chaque carte avec : titre, lien astrologique, mots-clés, part de lumière et d’ombre, mantra. Les cartes sont décrites symboliquement.

Ensuite, on retrouve trois exemples de tirages (un basique, un sur les rêves, un sur la Lune, un d’anniversaire).

Le livret se termine par un glossaire, pour définir par exemple la Magick, le Shadow Work / Shadow Self, l’Arbre de Vie, l’Underworld… Il y a également des ressources diverses (quelques livres, référence musicale ou tarot, sites de prévention…) puis les crédits.

Étant donné que le livret est en anglais, j’ai pris le temps quand j’ai reçu les cartes de traduire leur page une par une, de bien m’imprégner de la carte, des mots, du sens. On peut dire que c’est un des jeux pour qui j’ai pris le plus de temps d’assimilation.

Certaines arcanes majeures ont été renommées: Divine Feminine/Masculine pour l’Impératrice/l’Empereur, Lust = Force, Balance = Justice, Will of Mars = la Tour, Aeon = le Jugement, Cosmic Union = le Monde. Concernant les arcanes secrètes, on retrouve Saturne (karma, leçons, immuabilité, conscience, essai) et Mercure (communication, guérison par la compréhension). Même si on retrouve ces deux planètes en lien astrologique dans d’autres arcanes, elles ont leur carte spécifique.

Les cartes ont une esthétique psychédélique, onirique, vintage, avec des références à la mythologie, à l’astrologie. Des déserts, des corps nus (majoritairement féminins), des animaux (attention si vous avez peur des serpents).

Un tarot très introspectif, qui travaille sur l’inconscient, les profondeurs, l’image de soi, la part instinctive, animale, la relation aux astres, à la divinité, aux éléments (Terre, Eau, Feu, Air). C’est un jeu excellent pour tout ce qui concerne le travail de l’ombre, le cheminement spirituel, les rêves, l’âme, la vulnérabilité, les évènements astrologiques, la pratique magique, la remise en question intérieure…

Il peut sembler redondant avec le Serpentfire Tarot en terme d’esthétique, d’interprétation, de parti pris, de dimension spirituelle… Mais au final j’utilise autant les deux. On peut dire que le She Wolfe est la Lumière là où le Serpentfire est l’Ombre (même s’ils travaillent chacun sur ces deux aspects à part égale).


Retrouvez Devany Amber Wolfe sur :
Site
Boutique
Instagram

%s