Arcanes mineures : Les Reines

Les Reines représentent la souveraineté, l’épanouissement, le perfectionnisme, la plénitude. Ce sont des cartes de générosité, de sagesse, d’intelligence, de sensibilité, de prévoyance. Dans leurs mauvais aspects, c’est aussi la défensive, le sacrifice, la charge mentale, la rancune.

Je vous propose une analyse rapide des arcanes du tarot à travers les decks de ma collection, afin de dresser un tableau plus complet de chaque carte selon ma perception de celles-ci.

Decks présentés, dans l’ordre : Movie Tarot, Tarot des éléments, Néo Tarot, Modern Witch Tarot, Tarot de la Fortune, Tarot Thoth, Tarot of the Spirit, Tarot of the Divine, Tarot del fuego, Starman Tarot, Tarot de Bruegel, Tarot de Bosch, Tarot de la conscience, She Wolfe Tarot, Serpentfire Tarot

Reine D’ÉPÉES

Le Movie Tarot représente Catherine Tramell (Basic Instinct), une femme fatale, autant par l’attraction qu’elle exerce sur les gens que parce qu’elle se retrouve toujours mêlée à des meurtres. Elle se sert des expériences de vie pour en faire des romans (=tirer des leçons, une morale). Elle peut apparaître froide, sans sentiment (malgré la chaleur qu’elle peut faire ressentir…)

Le Tarot des éléments lie cette carte à Amadai, la Terre au printemps, ainsi qu’au Nœud Nord et au Milieu du Ciel. La femme est assise très droite sur son trône, rigide même : ça lui permet de ne pas plier face aux vents contraires. Sa tête est auréolée de Soleil : sa réflexion lui réussit et son esprit est rayonnant. Les oreilles et les bouches qui figurent sur sa robe en font une personne idéale pour chercher conseil, écoute, diplomatie.

Dans le Néo Tarot, la Reine a la tête dans le ciel (son esprit prend de la hauteur) et un oiseau figure sa liberté de penser. Un papillon est posé sur une de ses mains, symbolisant la fin de sa métamorphose spirituelle : elle a atteint son idéal, sa maîtrise. Elle tient son épée la pointe près de son cou : elle n’hésite pas à trancher, à se positionner (mais ça peut faire tomber des têtes…), à parler pour elle.

Le Modern Witch Tarot, basé sur le RWS, montre la Reine est assise de profil, son épée tenue droite juste devant elle, la coupant du reste du monde, n’invitant (avec sa main) que quelques rares personnes à entrer. On retrouve la symbolique de l’oiseau vue avant. Sa tête se tient au-dessus des nuages : elle voit à travers les illusions, la confusion, et prend de la hauteur par rapport aux conceptions communes.

Le Tarot de la Fortune montre une Reine aux idées fécondes (le ventre arrondi), qui fait face au monde (elle se tient à disponibilité des autres, en toute transparence). Le rayonnement qui part de sa couronne indique une grande influence. Son esprit est libre (les oiseaux), formé (les papillons), et son épée indique sa capacité à prendre position, à prendre des décisions.

Le Tarot Thoth place sa Reine totalement dans les nuages, très loin des autres. Elle se montre à moitié nue (volonté de transparence et d’authenticité, mais on peut aussi préserver son jardin secret). Elle montre qu’elle peut trancher des têtes et sévir au besoin, pour rétablir la vérité.

Le Tarot of the Spirit montre une Reine qui a comme des ailes de papillons, qui semble libre comme l’air, qui prend de la hauteur et s’élève grâce à ses idéaux, son mode de pensée, sa maîtrise. Elle peut guider les autres sur son chemin.

Le Tarot of the Divine fait référence à Turandot, princesse fictive de Chine, qui impose une série d’énigmes à ses prétendants et les décapite s’ils échouent. Elle fait ça pour se venger d’une ancêtre qui avait été tuée par un prince étranger. On est sur une carte d’intelligence, de vivacité d’esprit, de jugement, de protection, et aussi de rancœur et de cruauté.

Dans le Tarot del fuego, une Reine aux yeux bandés brandit des épées contre une nuée de monstres. Même dans une situation nouvelle, elle est ancrée sur un terrain omniscient : elle a acquis une grande maîtrise de l’observation et du savoir, qui lui rend facile de faire la chasse aux fausses idées, aux fake news.

Le Starman Tarot représente une Reine surmontée d’une chouette (animal qui représente la sagesse, la connaissance, la vision accrue) et d’un livre (savoir, ressources, maîtrise de son sujet). Elle semble presque robotisée (calculée, froide, inhumaine, précise, technique).

Le Tarot de Bruegel dit : « Un arbre seul s’étiole ». Même si la Reine d’Épées se veut indépendante, fière et très sélective dans ses relations (elle ne se laisse pas faire par les serpents), et qu’on peut voir ici son cœur s’échapper à toutes jambes (d’où son côté froid, distant), elle aurait des choses à partager avec les autres.

Le Tarot de Bosch représente une Reine qui est sur le terrain, prête à défendre ses idéaux, ses idées, ses principes, ses valeurs. Elle replie sa cape sur son bas ventre, centre des émotions (elle ne montre pas ses émotions, ce qui lui donne son air froid).

Le Tarot de la conscience nomme cette carte « Maître du Bélier », et montre justement un Bélier au centre d’une sphère. Il symbolise l’action, le dynamisme, le courage, les risques, l’impulsion, la combativité, propres à la Reine d’Épées.

Dans le She Wolfe Tarot, on voit une Reine agenouillée au-dessus d’une couche de nuages, qui regarde au loin. Elle a dépassé le stade de la confusion, du brouillard mental, de la dispersion, pour acquérir une vision plus globale, plus claire.

Le Serpentfire Tarot montre une Reine nue dans un désert (sécheresse), avec un cube énorme sur la tête comme un rubik’s cube hyper complexe. Ça lui fait donc aussi une grosse tête (un égo immense), et son mental peut empêcher son cœur de rayonner. Elle est plus tournée vers elle-même que vers les autres.

Reine De coupes

Le Movie Tarot représente Amélie Poulain, une jeune femme qui a beaucoup manqué d’amour et qui décide d’en apporter plein aux autres. C’est une personne inventive, dévouée, qui passe plus son temps à penser à la vie des autres qu’à sa propre vie, grande romantique dans l’âme.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Rabinnara, la Terre en automne, ainsi qu’à Vénus et Neptune. La Reine nourrit la terre de son sein, elle se préoccupe de son environnement et d’assurer son rôle de mère envers tout le monde. Un de ses sceptres est surmonté d’une boule de cristal, figurant sa prévoyance et sa clairvoyance, son besoin de savoir ce qui se passe, de contrôler les évènements. La Lune est aussi représentée, symbole des émotions, de l’intuition, des perceptions et du ressenti.

Dans le Néo Tarot, la Reine réalise des exercices d’équilibre : elle a trouvé sa stabilité émotionnelle, qui lui permet une réelle maîtrise d’elle-même et la pose en bonne conseillère (les anges en haut de la carte, qui soufflent la voie de la raison et du cœur).

Dans le Modern Witch Tarot, basé sur le Rider-Waite-Smith, on voit une Reine tournée vers la gauche (le passé, l’intériorisation), sur un trône en forme de coquillage (elle maîtrise son élément). Elle tient sa coupe amoureusement devant elle, la touche avec délicatesse, elle l’assume pleinement et sait en prendre soin. Elle a les pieds dans l’eau : elle accepte ses ressentis.

Le Tarot de la Fortune montre une Reine qui fait face, assise sur un trône qui rappelle des queues de sirène (elle est reine de son environnement, maîtrise le monde des émotions et des profondeurs). Son trône se tient sur un lotus ouvert (épanouissement, beauté). Elle tient a coupe contre son ventre, elle est fermée (= elle ne la laisse pas déborder).

Le Tarot Thoth demande concentration pour pouvoir en percevoir sa Reine, tant elle se fond dans le décor, dans son environnement (elle est totalement en phase, intégrée, mais elle peut aussi s’effacer au profit des autres, qu’elle cherche à aider). Son eau est calme, porteuse de nénuphars ouverts, et la Reine est accompagnée d’un héron (connaissance de soi, patience, sagesse, bon augure).

Dans le Tarot of the Spirit, la Reine n’est presque plus que lumière tant elle s’aligne bien dans son élément, elle rayonne la pureté, la réalisation, le calme, l’apaisement. Elle est posée sur une eau calme, devant un lotus ouvert. Son aura est bleue claire : sensibilité, tranquillité, paix intérieure.

Le Tarot of the Divine représente Yemoja (divinité Yoruba, Nigeria), qui règne sur les rivières et la surface des océans (c’est de ses eaux que provient la vie et les orishas). Elle gouverne la procréation, les naissances, l’infertilité, la parentalité, la sécurité des enfants, l’amour et la guérison, et veille sur celleux qui se noient.

Le Tarot del fuego représente une femme enceinte sur le point de donner naissance à une belle fleur. Elle est doté de beaucoup d’yeux, ce qui lui permet de veiller sur celleux qui comptent pour elle, elle est fertile (les fleurs qui lui poussent dessus, les papillons qui la butinent), mais aussi pudique et réservée, elle ne s’ouvre que pour les personnes en qui elle a confiance.

Le Starman Tarot montre une Reine assise les jambes grandes ouvertes sur une télé d’où s’échappent des révélations mystiques, où peuvent s’abreuver les autres (notre foi est si grande qu’elle est contagieuse). La Reine est ouverte, disponible, et à l’intérieur d’elle, on peut voir l’union d’Ida et Pingala.

Le Tarot de Bruegel dit : « Tendre comme du beurre ». On voit une Reine qui n’hésite pas à donner tout ce qu’elle a (la bourse), qui est très douce (le beurre), mais qui a aussi eu des coups durs et qui les a surmontés (la flèche plantée dans le chaudron et le dragon écrasé par ses pieds). Et c’est justement son expérience qui lui permet d’être si emphatique.

Dans le Tarot de Bosch, la Reine est seule dans le décor, elle s’isole pour prendre soin d’elle-même, pour identifier ses émotions, prendre du temps pour sa propre coupe avant de s’occuper des autres.

Le Tarot de la conscience nomme cette carte « Maître du Hasard Plasfectif », et pour le coup je ne vais pas m’étendre sur cette carte parce que ni les mots-clés ni l’image ne me parlent (oups).

Le She Wolfe Tarot montre une femme debout les bras levés qui accueillent un œil ouvert (clairvoyance, omniscience). Derrière elle, de nombreux lotus entourent son corps, pour lui apporter douceur, épanouissement, beauté. Elle se tient au milieu d’une forme qui représente une vulve colorée. Elle est en paix avec son corps, avec sa sexualité, elle s’assume pleinement.

Le Serpentfire Tarot montre Frida Kahlo (créativité, intensité, surmonter les épreuves), auréolée de noir (des émotions qui peuvent être parfois intenses, écrasantes, terrifiantes). Au-dessus d’elle, un diamant (une personnalité étincelante, lumineuse, transparente, rayonnante, mais aussi très dure).

reine De bâtons

Le Movie Tarot représente Katniss Everdeen (Hunger Games), qui doit se battre sans cesse pour sa survie, qui n’hésite pas à se sacrifier pour les autres, voire à tuer. Son corps / son énergie sont souvent mis à mal, mais elle se relève toujours. C’est une carte de résilience et de débrouillardise.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Festativi, la Terre en été, ainsi qu’à Pluton et au Noeud Nord. Elle montre une reine assise, avec un regard féroce, un visage plutôt dur, l’air sûr d’elle. Une pyramide rouge encadre son visage et ses épaules, indiquant son autorité, son influence, ses responsabilités. Deux silhouettes se trouvent sur le devant, on dirait qu’elles lui apportent une offrande, ou recherchent la stabilité auprès d’elle. C’est une personnalité intense à l’aura divine.

Le Néo Tarot, le Modern Witch Tarot, et le Tarot de la Fortune, basés sur le Rider-Waite-Smith montrent une Reine qui tient un bâton et on peut voir auprès d’elle des fleurs, souvent un tournesol (qu’on voit aussi sur la carte du Soleil : réussite, se tourner vers ses objectifs, fertilité des projets, admiration, respect). Sur les deux derniers, c’est une femme sensuelle, féline, léonine.

Dans le Tarot Thoth, on voit la Reine comme si on était minuscule à ses pieds. Elle semble faite de flammes, d’étincelles, difficile à approcher sans se brûler. Le rayonnement de sa couronne, de son influence, est intense, et son sceptre immense : elle dirige mais si elle frappe avec, ça peut faire mal. Elle tient la tête d’un léopard (ruse, opportunisme, discrétion, puissance).

Le Tarot of the Spirit montre une femme dans une sorte de cocon, elle est donc beaucoup plus en retrait que les autres Reines de Bâtons, et elle est gardée par un lion qui lui, est bien présent, et a l’air féroce. Le cocon peut renvoyer à l’idée de transmutation d’énergie, de création de projet. Peut-être aussi qu’elle protège les autres de son feu.

Le Tarot of the Divine représente Pele (mythologie hawaïenne), déesse des volcans, puissante, passionnée, parfois capricieuse, porteuse autant de vie (elle nourrit les sols) que de destruction (par le feu, par l’emportement, par jalousie).

Dans le Tarot del fuego, la Reine est un arbre avec plusieurs paires de mamelles, et une tête couronnée parmi les branches. Elle peut voir haut et loin, protéger son environnement de sa stature, nourrir le sol de sa fertilité. Elle se fond dans son environnement autant qu’elle le crée.

Le Starman Tarot montre une Reine bien campée sur ses jambes, avec une posture assurée, entourée de panthères noires qui la protègent et d’un tournesol qui la surplombe. Elle se tient sur un terrain un peu en ruine, qu’elle a peut-être détruit elle-même pour pouvoir reconstruire à sa convenance, entourée de personnes prêtes à la servir.

Le Tarot de Bruegel dit : « Une brave femme vaut une couronne (= Un bon partenaire vaut plus que tout) ». La Reine se tient loin de son château, en avant : elle le protège, mais elle s’en isole aussi. Elle a de quoi subvenir à ses propres besoins, et s’entoure des partenaires idéaux pour atteindre ses objectifs.

Le Tarot de Bosch montre une Reine assise et tenant un long bâton, qui surveille un trou devant elle. On ne peut pas la prendre par surprise, elle a toujours un coup d’avance, et les moyens de ne pas se laisser faire.

Dans le Tarot de la conscience, c’est le « Maître du Sagittaire », avec la représentation du centaure brandissant son arc et sa flèche. C’est une carte de défiance, d’aventure, de protection, de chevalerie, de voyage.

Le She Wolfe Tarot montre une femme accroupie qui stabilise Neptune et Mars avec ses mains : elle maîtrise les passions, l’impulsion, le mystère, le caché, la révolte. Derrière elle, le Soleil rayonne, puissant, comme une auréole sur sa tête. Elle-même est posée sur ce qui semble être des sommets de montagne : elle s’est élevée avec sa propre force et domine les autres.

Le Serpentfire Tarot montre une femme de dos qui semble commander au Soleil, debout sur des nuages orageux. Sa puissance est lumineuse, électrique, indomptable, et terrible pour qui essaye de s’élever contre elle. Elle semble commander à l’Univers, être capable de tout.

Reine de deniers

Le Movie Tarot représente Lara Croft (Tomb Raider), archéologue, qui doit résoudre une énigme autour d’une horloge en un temps record pour sauver le monde des Illuminati qui veulent ressusciter de lointains ancêtres. Il est question des origines, des racines, de débrouillardise, de porter le poids et le sort du monde sur ses épaules.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Geremiah, la Terre en hiver, ainsi qu’à l’Ascendant et au Noeud Nord. La Reine tient un sceptre qui représente la structure, la stabilité, et un sceptre qui représente la sensibilité, l’intuition. Elle porte dans son ventre l’humanité, et une fleur figure son organe sexuel, rayonnant, actif, fertile. C’est la figure de mère par excellence parmi toutes les Reines dans ce deck.

Dans le Néo Tarot, la Reine n’est ni assise ni debout, toujours en partance pour faire quelque chose avec à peine le temps de se poser. Elle tient son Denier d’une main, mais lui tourne la tête : elle essaye de souffler des tâches à faire. Son environnement est plein de verdure : elle chérit la terre et sait s’en occuper.

Dans le Modern Witch Tarot, basé sur le Rider-Waite-Smith, la Reine est dans un environnement fertile (roses – aussi symboles d’amour -, lapin, fruits, verdure), avec au loin des montagnes qui rappellent son ascension personnelle. Les têtes de béliers montrent que c’est une Reine qui agit, qui prend les devants, qui initie, qui ose.

Le Tarot de la Fortune montre une Reine qui fait face, qui affronte, qui tient son denier devant son ventre comme sa propre création : elle met des projets au monde. Des pièces semblent s’échapper de sa tenue : soit elle est très économe, soit très dépensière, mais l’argent est un véritable enjeu ici. Le champ derrière elle est bien net, labouré, entretenu.

Le Tarot Thoth montre une Reine très liée au Capricorne (persévérance, travail, réalisme, pragmatisme), qui règne de haut, et veille sur ses terres avec une vraie perspective d’ensemble.

Le Tarot of the Spirit montre une Reine très proche de l’environnement, qui ressemble à une bonne fée, capable d’accorder tous les vœux à son entourage, qui sait aussi prendre le temps de se ressourcer pour bien équilibrer entre le travail et le repos. C’est une Reine printanière, douce, qui accueille l’abondance et aime s’entourer de belles choses.

Le Tarot of the Divine représente Waramurungundju (divinité Gunwinggu – Australie), qui est la Mère des premiers humains. D’abord soutenue et accompagnée par le serpent arc-en-ciel, qui règne sur les eaux et les pluies, puis par un homme, elle continue son travail seule et donne également naissance aux animaux, aux plantes, et donne à chaque chose et chaque être sa place et sa particularité dans le monde.

Le Tarot del fuego pourrait représenter aussi la mère des toutes premières vies, qui s’élevèrent du fond des océans pour regagner la terre ; ou encore le besoin de garder bien précieusement ses trésors, loin de là où ils pourraient être volés, exploités ; ou encore un avertissement de ne pas se laisser submerger par le quotidien au point de se noyer.

Dans le Starman Tarot, la Reine est formée de racines, elle commande à la Terre comme une marionnettiste, elle crée la vie, elle fait germer les graines, elle apporte l’abondance.

Le Tarot de Bruegel dit : « La cupidité est le pays où le blé est toujours semence ». La Reine garde jalousement ses graines, son argent ; son terrain est vide de culture, on peut voir des œufs au lieu de poules, un panier qui ne servira pas car son anse est cassée (on ne récolte rien). Il y a un côté surprotecteur qui empêche la croissance et l’épanouissement.

Le Tarot de Bosch montre une Reine qui semble tordre le cou à un serpent, comme pour prendre la revanche d’Eve, ou bien peut-être encore qu’elle se « serre la ceinture ». Sa couronne est comme faite d’épines : elle est davantage dans la protection, la défense. Elle tient son Denier devant elle, pour l’évaluer, l’analyser.

Dans le Tarot de la conscience, c’est la carte « Maître du Lion » : un signe qui peut se montrer féroce et protecteur, volontaire, fier, noble. C’est un signe qui aime faire étalage de ses atours, de sa richesse, de ses compétences. C’est aussi un signe très créatif.

Le She Wolfe Tarot montre une Reine liée au Capricorne, qui se repose après avoir fait bonne chère et après avoir probablement bien travaillé. Elle sait où trouver les bons plans, les bons endroits (l’oasis verte au milieu du désert). Derrière, Jupiter et Saturne représentent tout autant l’expansion que la connaissance de ses limites.

Le Serpentfire Tarot montre une Reine dont l’habit forme comme un carré (structure, stabilité, construction). Elle crée l’oasis dans le désert, soutenue par deux oiseaux prédateurs qui l’aident à voir loin et haut. Au fond, une main avec un œil : on crée en conscience, on réfléchit avant d’agir.