Arcanes mineures : Les Cavalier•es

Les Cavalier•es représentent l’indépendance, la responsabilité, l’aventure, les objectifs. C’est une figure de curiosité, de fougue, d’évolution, d’intégrité et de passion. Dans leurs mauvais aspects, c’est aussi la vanité, la sournoiserie, l’impulsivité, l’orgueil.

Je vous propose une analyse rapide des arcanes du tarot à travers les decks de ma collection, afin de dresser un tableau plus complet de chaque carte selon ma perception de celles-ci.

Decks présentés, dans l’ordre : Movie Tarot, Tarot des éléments, Néo Tarot, Modern Witch Tarot, Tarot de la Fortune, Tarot Thoth, Tarot of the Spirit, Tarot of the Divine, Tarot del fuego, Starman Tarot, Tarot de Bruegel, Tarot de Bosch, Tarot de la conscience, She Wolfe Tarot, Serpentfire Tarot

Cavalier•e D’ÉPÉES

Le Movie Tarot représente Lisbeth Salander (Millenium), qui n’hésite pas à foncer malgré les dangers, qui se bat pour faire apprendre la vérité, c’est une hackeuse qui a accès à beaucoup de données. Elle a par ailleurs une mémoire photographique qui lui permet d’aller très vite dans l’assimilation des informations.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Abraym, le Soleil au printemps, ainsi qu’à Mercure et Pluton. On voit une entité céleste debout sur la Terre, les mains en position de don (ou pour sous-peser les montagnes en arrière-plan). Une personne est agenouillée en soumission et une autre en réclamation. C’est une carte qui dénote à la fois la toute-puissance des idéaux, une forme de fanatisme, le besoin de trancher et la capacité à mener les foules.

Le Néo Tarot, le Modern Witch Tarot et le Tarot de la Fortune, basés sur le Rider-Waite-Smith, montrent une personne à cheval, en pleine course / ruade, qui tend son épée bien haut et devant, prêt’e à trancher, à prendre position, à couper dans la masse d’informations pour aller à l’essentiel. On peut voir qu’elle va à contre-courant, et qu’elle possède une grande fougue, qui peut être à double-tranchant.

Le Tarot Thoth montre le Prince des Épées sur un chariot, l’épée prête à s’abattre, dans une position bizarre (idées qui mettent en position inconfortable, idées singulières). Il tient les rênes qui enchaînent trois petites personnes, bousculées, sens dessus dessous : on n’arrive pas à nous suivre sur notre voie, nos idées bouleversent l’ordre établi, mais aussi on peut faire preuve de tyrannie pour ce qui est de défendre notre cause.

Dans le Tarot of the Spirit, on voit une personne qui a enlevé les couches superficielles de sa peau pour aller plus en profondeur et se montrer à nu, squelette et muscles. On gratte la surface, on n’a pas peur d’y perdre des plumes, on veut toucher au plus juste. Même si c’est parfois violent ou terrifiant.

Le Tarot of the Divine fait référence à Hang Tuah (légende malaysienne), un guerrier et un maître des arts martiaux. On oppose l’intelligence, la clarté d’esprit et la technique à la force brute ; on fait preuve de bravoure, de loyauté, on s’oppose aux oppresseurs.

Dans le Tarot del fuego, un étalon noir qui rue, au milieu des flammes et des éclairs et sous le regard jugeant d’autrui. Il tient son épée bien en bouche (parole acérée, paroles blessantes, facilité à s’exprimer), et ses yeux sont bandés (biais) mais sa vision reste puissante. Sous un de ses sabots : une tête de mort (on se fiche de faire du mal si c’est pour la bonne cause).

Le Starman Tarot montre une personne cadavérique, au corps mutilé (on peut y voir aussi : Victory / No future / No ruler), qui a défait ses chaînes, et qui est prête à faire tout exploser (dynamite, épée, trou dans le mur). On peut voir des stigmates sur ses mains et Jésus en fond, ce qui dénote une attitude de martyr, de dévouement. Le Corbeau peut symboliser la mort, ici des idées qui ont fait leur temps, qui ne servent plus, qui enferment.

Le Tarot de Bruegel dit :  « Là où la peau du lion ne suffit pas, il faut y attacher celle du renard  (= si la force ne suffit pas, il faut recourir à la ruse) ». On met toutes les chances de son côté, que ce soit par des outils ou des grigris, on choisit bien sa monture, on se protège au maximum. On est prêt’e à tout pour remporter sa victoire, même à tricher, à tordre les idées pour qu’elles aillent dans son sens.

Dans le Tarot de Bosch, une personne monte une chimère (illusion, imagination, fantaisie, utopie) et essaye de la faire avancer en la tenant par le mauvais bout, et brandit son épée alors même qu’elle est nue (on va au combat sans préparation, en étant trop vulnérable).

Le Tarot de la conscience nomme cette carte « Maître du Hasard Objectif », reliée au Soleil en Scorpion. J’y vois une sphère qui contient l’ensemble de toutes les visions du monde, une foule qui suit la lumière, et il y a deux lumières : on n’a pas tous’tes la même façon d’envisager les choses, et il serait peut-être temps de se démarquer pour faire sa propre idée.

Le She Wolfe Tarot montre un homme qui marche sur les anneaux de Saturne et qui tente d’atteindre la déesse Nuit, qui échappe à sa portée, ses mains se perdant au niveau d’Uranus. Des pyramides au loin renforcent l’idée de chercher à s’élever. On essaye de rester ancré’e, réaliste, tout en cherchant la singularité, la puissance visionnaire.

Le Serpentfire Tarot montre un homme qui tend au-dessus de sa tête des plumes (cherche l’envol), sous un œil omniscient (vision, clairvoyance). Mais son corps n’est pas entier : symboliquement il lui manque l’ancrage (le réalisme, l’incarnation). Ses yeux sont obscurcis, et ses visions le font pleurer.

cavalier•e De coupes

Le Movie Tarot représente Westley (Princess Bride), palefrenier amoureux qui part chercher fortune pour se marier. De longues aventures et mésaventures l’attendent, mais il ne flanche jamais. Il est question de grandeur des sentiments, de courage, de loyauté (et aussi de mystère et de souffrance).

Le Tarot des éléments lie cette carte à Abragini, le Soleil en automne, ainsi qu’à Vénus et au Nœud Nord. La carte montre un couple agenouillé qui se tient à bout de bras, pour s’observer, s’apprivoiser, se refléter dans l’autre. La grande Lune entre eux indique des émotions fortes, et la colline l’envie de s’élever à deux, par l’amour. Les cheveux de la femme s’enroulent comme une vague : on peut vite être submergé’e par ses fantaisies, ses rêves, ses envies, ses pulsions.

Dans le Néo Tarot, le Modern Witch Tarot et le Tarot de la Fortune, basés sur le Rider-Waite-Smith, un’e cavalier’e s’avance sur sa monture, sa coupe devant devant ellui comme une boussole (iel se laisse guider par son intuition, ses ressentis, ses émotions, ses sentiments, ses idéaux). Dans le Tarot de la Fortune, une cascade lui barre la route, comme un test pour voir jusqu’où on est prêt’e à aller pour suivre cette voie.

Le Tarot Thoth montre un prince sur son char aquatique, mené par un oiseau métallique qui figure aussi sur son casque (une volonté de fer, une capacité à prendre de la hauteur, à voir loin). Il émane de lui des volutes, il rayonne ses émotions et ses désirs de façon palpable et visible. Il tient dans une main une fleur (romantisme, sensibilité) et de l’autre une coupe d’où jaillit un serpent (les émotions peuvent être confuses, les sentiments nous berner).

Le Tarot of the Spirit montre une silhouette lumineuse qui émerge de l’eau sombre, on peut voir que ses centres énergétiques sont « allumés », actifs, radieux (on prend soin de soi, de son énergie, de ce qu’on renvoie aux autres). Sa tête est baignée dans une aura de lumière aveuglante : ses idéaux sont puissants.

Le Tarot of the Divine fait référence à Halibu (légende Mongolienne), qui est une figure de courage, de sacrifice, d’esprit de chevalerie. On vient en aide aux autres quoiqu’il en coûte, on a envie d’adopter la posture du sauveur.

Dans le Tarot del fuego, un cheval se tient à l’intérieur d’une petite coupe, mais se dresse dans un équilibre parfait (stabilité émotionnelle, confiance en ses émotions, ressentis et sentiments). Ses veines sont des racines qui font pousser un bel arbre, on est ancré’e et fertile dans son amour. Des papillons viennent butiner, qui font penser aux papillons dans le ventre quand on ressent fort les choses.

Le Starman Tarot montre un homme en équilibre sur une feuille (terrain fragile), qui se tend vers une coupe comme si c’était le Graal, qui lui donne le pouvoir de rayonner (auréole) : on voit les sentiments, émotions, intuition comme quelque chose de sacré. Même si d’autres se sont cassé les dents, qu’on a vécu des expériences douloureuses ou que ça peut être risqué (les têtes de mort sous la coupe). La plume et la lettre indiquent qu’on communique ce qu’on ressent.

Le Tarot de Bruegel dit : « L’œil court là où règne l’amour ». Læ Cavalier’e semble avoir les yeux bandés, et se fie uniquement à son intuition (sa coupe tendue) pour lui montrer la voie, même s’il y a des dangers sur la route.

Le Tarot de Bosch montre une personne sur une monture qui regarde sa coupe tenue haute, mais ne prête pas du tout attention au chemin (alors qu’elle se trouve au bord d’une falaise). On est tellement obnubilé’e qu’on en perd son pragmatisme, son ancrage.

Dans le Tarot de la conscience, c’est le « Maître des Poissons », et on peut voir comme un œil fermé. On se fie davantage à ce qu’on ressent, à ce qui se passe à l’intérieur, on évite de se laisser influencer, on est dans la réceptivité, l’imagination, la rêverie. Il manque donc aussi pas mal d’informations pour s’ancrer dans le monde.

Le She Wolfe Tarot montre un homme immergé dans l’eau, qui regarde au loin, entouré de Vénus, Pluton et Mars. L’amour peut être source de passion, de défi, de remise en question, de transformation. On se plonge aussi en soi pour confronter ses émotions.

Le Serpentfire Tarot montre un désir où deux femmes sont en posture lascive, offerte vers le ciel, et deux palmiers sortent de leur poitrine comme un feu d’artifice déclenché par la passion. Au devant de la carte, un phallus de cristal d’où jaillit une gemme rouge vif. Ici on est clairement plus dans la recherche d’intensité, de plaisir, de sensualité, de frisson.

cavalier•e De bâtons

Le Movie Tarot représente Furiosa (Mad Max: Fury Road), dont la monture dans le film est un énorme camion qui transporte de l’essence. Au lieu de faire ce qui lui est demandé, elle se précipite dans une mission sauvetage (un peu mission suicide). Elle sait se battre et pourrait donner sa vie pour défendre sa cause. Elle est forte, indépendante et n’a peur de rien.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Athemay, le Soleil en été, ainsi qu’à Uranus et au Nœud Nord. Un’e cavalier’e ailé’e galope avec sa monture, et le globe en fond insiste sur l’idée de voyage, de mouvement, de nouveaux horizons. L’élément air et feu sont représentés, pour symboliser l’initiation et la rapidité. Deux personnes en position d’accouplement figurent sous sol, indiquant la passion. Besoin de nouveauté, d’intensité, de créativité.

Le Néo Tarot, le Modern Witch Tarot et le Tarot de la Fortune, basés sur le Rider-Waite-Smith, représentent un’e cavalier’e dont la monture est lancée au galop, tenant fièrement son bâton en main. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Dans le Tarot de la Fortune, la monture va dans un sens et la personne est tournée dans l’autre sens, ce qui indique un éparpillement, une volonté de tout faire d’un coup, de tout explorer.

Dans le Tarot Thoth, le prince est entouré de rayons rouge vif, protégé comme un hérisson, son énergie émanant de lui comme une explosion électrique. Un Lion (signe de feu, fierté, puissance) conduit son chariot, qui semble en feu, et qui s’élance vers des flammes. On a moins peur du danger ici que le danger n’a peur de nous.

Le Tarot of the Spirit montre une monture mi-cheval mi-lion (on utilise les forces qui nous sont le plus utile au bon moment), où est juchée une personne nue et lumineuse (on va à l’essentiel, on n’a pas peur de se montrer). La carte est prise dans un tourbillon rouge et jaune, qui indiquent la vitesse, la chaleur du feu. C’est une énergie presque hors de contrôle.

Le Tarot of the Divine fait référence à Tatterhood (conte norvégien), où une reine qui ne pouvait avoir d’enfant décida de s’en remettre à une astuce douteuse, qui lui donna une fille terrifiante et une fille adorable. La première, que l’on voit sur la carte, se trouve être redoutable pour vaincre les trolls et être prête à tout pour sauver sa famille. Elle obtient tout ce qu’elle veut et sous son apparence terrifiante se cache sa grande noblesse.

Dans le Tarot del fuego, un cheval aux jambes de bois (bâtons : action, rapidité, carburant) protège fièrement son territoire (la forteresse), ses biens et ses secrets. Le Soleil l’inonde de sa lumière, lui assurant force et victoire.

Le Starman Tarot montre un prince qui peut faire bouger les choses par sa seule volonté, qui est guidé par l’énergie du cœur (l’amour, la passion). Il est aussi rusé, intrépide (accompagné par un renard). On peut voir des têtes qui jugent ses actions : son image publique est probablement importante, il cherche à faire ses preuves.

Le Tarot de Bruegel dit : « Le cheval qui court n’a pas besoin d’être éperonné (il ne faut pas inciter celui qui donne déjà le maximum de lui-même) ». Le cavalier sur sa monture protège son terrain, son travail, il ne recule pas devant les obstacles ou terrain peu praticable.

Le Tarot de Bosch montre une personne nue (sincérité, authenticité) sur sa monture (rouge vif, prête à filer) qui est à l’arrêt, prête à écouter les ordres de la personne, qui brandit son bâton en l’air comme pour tâter la direction à prendre.

Dans le Tarot de la conscience, c’est le « Maître du Scorpion », on peut y voir un serpent qui se mord la queue dans un œuf. Peut-être qu’on se lance trop vite dans quelque chose sans réfléchir et que les efforts sont fait en vains ou n’ont aucun impact et c’est le retour à la case départ. On se met soi-même des bâtons dans les roues.

Le She Wolfe Tarot montre un couple, dont l’un est en méditation pour canaliser son énergie, et l’autre apprivoise les énergies de la Lune et du Soleil, pour concilier le meilleur des deux. Un couple de lions les protège et représente leur énergie instinctive, indomptée, féroce et puissante. On nous demande de bien équilibrer nos forces pour ne pas partir dans les extrêmes.

Le Serpentfire Tarot montre un cavalier nu sur un lion rugissant, qui ouvre ses bras au ciel et condense l’énergie du Soleil pour se l’approprier. Une auréole étoilée derrière sa tête indique une illumination, une idée brillante, une capacité à réfléchir avant d’agir, une conscience de sa force.

cavalier•e de deniers

Le Movie Tarot représente Neo (Matrix), qui est amené à transcender le monde matériel, à aller plus loin que les apparences, à aller au cœur même de la réalité. Il se battra pour libérer les humains de l’emprise des machines.

Le Tarot des éléments lie cette carte à Commutoff, le Soleil en hiver, ainsi qu’à Mars et à Saturne. C’est une carte d’élévation, de progression, d’ambition et d’endurance (le personnage qui grimpe les escaliers en portant un flambeau). La réussite de l’un dépend des efforts d’un autre ici, il y a peut-être de l’exploitation, du profit, du pistonnage.

Dans le Néo Tarot, le Modern Witch Tarot et le Tarot de la Fortune, un’e cavalier’e est à l’arrêt ou dans une avancée lente : on se prépare avant de se lancer, on attend que les conditions soient réunies, on ne part pas sans avoir de bons outils. On peut aussi être un peu trop mené’e par le bout du nez par le matériel, les possessions, les ambitions.

Le Tarot Thoth montre un prince dans un char blindé, solide, qui résiste à toutes les épreuves et qui ne risque pas de se laisser déstabiliser par les obstacles. Le prince tient un sceptre (maîtrise, supériorité, noblesse) et un globe (vision d’ensemble, moyens matériels, planification). Il est entraîné par un Taureau (signe de Terre costaud, qui charge).

Le Tarot of the Spirit montre un chevalier sur ou derrière un Taureau blanc (ses objectifs et ses intentions sont purs, nobles, stables, ancrés). Ses bras ne sont que lumière pure, il agit directement sur l’énergie, l’essence de la matière (on va à la source). Un Soleil placé derrière sa tête indique son potentiel de réussite, de réalisation personnelle.

Le Tarot of the Divine fait référence à Heitsi-Eibib (mythologie Khoikhoi, Afrique du Sud), héros légendaire né d’une vache qui a brouté une herbe miraculeuse, qui s’avère être un grand guerrier, métamorphe et magicien, capable de ressusciter. Dieu des chasseurs, il s’évertue à donner un bon environnement aux animaux.

Dans le Tarot del fuego, un’e cavalier’e monte un squelette de monture prêt d’un précipice, mais celle-ci ne craint pas les obstacles ou la mort (forcément), donc lui-même n’a pas peur des dangers pourtant bien présents. Son bâton déplie une toile d’araignée géante (tout est organisé, planifié, structuré). Il est aussi question d’être surtout motivé’e par les récompenses.

Le Starman Tarot montre un prince assis sur la croupe de son cheval, tourné dans la direction inverse, à l’arrêt. Il a l’air d’être en train de réfléchir, de penser à ce qu’il souhaite faire, où aller. Un haut-parleur à côté de lui, il prête attention aux signes, aux messages de son environnement. Son cheval se tient sur des troncs coupés (ancrage, construction).

Le Tarot de Bruegel dit : « Les gros poissons mangent les petits ». Le Chevalier est bien fier avec son gros denier sur son cheval, qu’il a peut-être reçu en profitant du travail des autres, ou peut-être est-ce un avertissement à ne pas trop fanfaronner, parce qu’il y a toujours plus puissant et rusé que soi.

Le Tarot de Bosch montre un cavalier nu sur sa monture sur une île au milieu de l’eau. Il a mal évalué son terrain et se trouve piégé, il va devoir user d’astuce pour se sortir de là. J’y vois aussi le message que l’argent ne fait pas toujours tout.

Dans le Tarot de la conscience, c’est le « Maître du Cancer », on peut y voir une sorte d’écrevisse dans un œuf ou de fœtus, qui reflète la potentialité, la naissance prochaine, la création, la nouveauté, la protection.

Le She Wolfe Tarot montre une femme et son reflet qui est debout en train de danser en couvant dans ses bras, au-dessus de sa tête, un Pentacle (on prend les choses avec légèreté mais on n’oublie pas les bases et on se protège quand même). Deux obélisques symbolisent l’ancrage et l’élévation. On peut aussi voir Hathor (fertilité, maternité, travail).

Le Serpentfire Tarot montre un homme qui se dresse devant un portail, lumineux (surtout aux pieds : ancrage ; au bassin : création, solidité ; aux épaules : maintien, endurance ; au visage : réflexion, planification). Il a des cornes de Taureau. Le sol à ses pieds est fleuri, abondant, fertile. On passe un nouveau pallier dans le monde matériel.