III - L'Impératrice

L'Impératrice

Mots-clés

Abondance, exaltation, beauté, enthousiasme, joie de vivre, amour, séduction, ébullition, idées, fructification, art, perfectionnisme, culture, réceptivité, pragmatisme, perspicacité, intuitions, ressenti, partage, don de soi…

Dépendance, jalousie, caprice, manipulation, chantage, éparpillement, frustration, profit, superficialité…

Astrologie

L’Impératrice est associée à la Terre et à Vénus : vie sociale, charme, sentiment, communion, harmonie, plaisir, talent, créativité, possessions, soin…

On peut aussi l’associer à : Cancer, Balance, Poissons, Taureau, Lune et Neptune.

Description de la carte

L’Impératrice se tient dans son jardin personnel, sa main au contact du sol fait pousser les fleurs, la terre est fertile. De son pied, elle écrase une sorte de serpent, désormais sans tête : la victoire d’Eve contre le patriarcat. Un bouclier représente son envie de protéger les siens, ses cheveux forment des ailes, et renforcent l’idée qu’elle a les épaules assez robustes pour porter ses projets. Son sens de l’esthétique se reflète dans son apprêt, elle est fière et confiante. Son regard est tourné vers l’avenir ; son sceptre indique qu’elle dirige pour construire de façon durable, elle est prospère et semble aimer son environnement. Elle inspire puissance et beauté, avec une grande sensibilité.

Aspects positifs

Grande disponibilité pour l’entourage, figure de sœur, de mère, d’amie. Sentiments partagés et profonds, basés sur le respect et la confiance. Diplomatie, psychologie. Excellente compréhension du monde, bonne conscience des réalités. Foyer chaleureux, amour des belles choses. Fêtes, réceptions. Bons investissements durables. Détermination face aux objectifs à atteindre. Projets innovants, créatifs, intelligents. Contacts, réseau, conseils. Organisation, règles et procédures exécutés sans rigidité. Conception plutôt que réalisation. Écoute du corps, bien-être, vitalité, fertilité. Grande sensibilité.

Aspects négatifs

Trop d’énergie dépensée pour les autres à sens unique. Difficulté à s’affirmer, à s’imposer. Domination exercée ou subie, amertume. Mondanité, ragots. Pensées obsédantes. Manque de présence. Complexes, besoin de de conformer aux attentes des autres. Vanité, dépenses excessives. Donner sans compter pour les autres sans garder pour soi. Trop de projets en cours pour construire quelque chose, dispersion, inaboutissement. Manque de discernement dans le travail, difficulté à concrétiser les idées. Épuisement, besoin de se ressourcer, de se recentrer, de s’aider soi-même.