XII - Le Suspendu

Le Suspendu

Mots-clés

Réceptivité, lâcher prise, gestation, transformation, évolution, changement de perspective, méditation, acceptation, détente, patience, introspection…

Attente, immobilité, solitude, renoncement, abandon, sacrifice, dépouillement, capitulation, limitation, passivité, blocage, fatalisme, soumission, entraves…

Astrologie

Le Suspendu est associé à Neptune : perception, sensibilité, psychisme, mystère, profondeur, imagination, inspiration, foi, empathie, don de soi, laisser aller, inconscient, peurs, dépendance, confusion, oubli, fuite, illusions, désespoir…

On peut aussi l’associer à : Poissons, Saturne, Pluton.

Description de la carte

Une personne est suspendue par un pied à une sorte de potence improvisée entre deux troncs d’arbre dont les branches ont été coupées (signe qu’il n’y a ici aucune opportunité ni fruits à récolter). Les troncs se tiennent au bord du vide. La corde qui retient le Suspendu se divise en deux, pour former deux serpents blancs qui semblent juger la condition du personnage, et même sortir de lui-même. Le Suspendu se tient dans une position festive (qui rappelle le signe astrologique de Neptune), on dirait qu’il danse, et on ne sait pas s’il jongle ou s’il tente de récupérer ses biens qui tombent vers le vide. Il n’a pas l’air en si mauvaise posture, mais il est clair qu’il n’y a pas beaucoup d’options ici : c’est une attente qui doit être mise à profit pour se recentrer sur soi.

Aspects positifs

Pause dans la vie sociale, besoin de renouer avec la famille ou de couper les liens. Relations tenues secrètes. Retraite spirituelle, remise en question de ses croyances, saut de la foi. Relaxation, méditation, yoga, exercices de respiration. Travail sur soi-même, introspection, remise en question. Temps mis à profit pour approfondir les projets, avoir une meilleure vision d’ensemble, gagner en expérience et en maturité. Adaptation, préparation, réflexion, flexibilité. Prise de recul, changement de point de vue. Se débarrasser du superflu, rompre avec les attaches du passé.

Aspects négatifs

Victimisation, irresponsabilité, obsession. Pudeur, inhibition, introversion extrême. Impossibilité d’exprimer émotions et sentiments. Problèmes familiaux. Urgence de se remettre en question, de s’adapter à la situation. Manque de maturité. Apathie, laxisme. Repos forcé, mauvaise passe. Besoin de «crever l’abcès». Moment défavorable pour entreprendre, prise de risque insensées, engagements non tenus, délais. Ennui profond, démotivation. Impression de se faire étouffer, entraver, oppresser par une situation matérielle ou professionnelle. Sentiment de persécution. Autosabotage.