II - La Prêtresse

La Prêtresse

Mots-clés

Connaissance, sagesse, morale, écriture, étude, vérité, révélation, maturation, préparation, foi, sacré, recul, introspection, constance, responsabilités, équilibre, patience, calme, clairvoyance, rigueur, indépendance…

Secrets, isolement, égoïsme, supériorité, manipulation, illusions, dissimulation, hypocrisie, passivité, mutisme…

Astrologie

La Prêtresse est associée à la Lune : réceptivité, méditation, intuition, sensibilité, instinct, tradition, maternité, adaptabilité, habitudes, soin…

On peut aussi l’associer à : Vierge, Balance, Cancer, Capricorne, Mercure et Saturne.

Description de la carte

La Prêtresse ressemble à une institutrice, à une sage, à une guérisseuse, elle peut être autant jeune étudiante qu’une vieille femme expérimentée. Derrière elle se tiennent deux pilliers, signe que l’on peut compter sur son expérience, sa fiabilité et sa disponibilité. Le voile qui recouvre ces pilliers indique un savoir caché, que l’on n’est pas encore prêt à connaître ; sa couronne indique une grande activité cérébrale, avec une auréole qui indique son lien aux énergies célestes, tandis que les cristaux renforcent son lien aux énergies terrestres. La chouette sur son épaule symbole la clairvoyance et la sagesse naturelle. Un oeuf attend d’éclore sur le côté, couvé par la Prêtresse, qui prend son temps pour faire les choses correctement, sans urgence.

Aspects positifs

Communion avec une personne sage et équilibrée, sans possessivité et avec une fidélité à toute épreuve ; sororité. Échanges enrichissants intellectuellement et spirituellement. Ésotérisme, occultisme. Idéal élevé et grande liberté de pensée. Analyse des schémas, des connexions entre les choses. Besoin de vivre selon des rythmes naturels. Purification et aménagement de l’environnement. Bonne gestion et organisation. Réussite assurée grâce à la persévérance, au travail et à l’effort intellectuel. Méditation et relaxation. Connaissance du corps, de la médecine et des traitements alternatifs.

Aspects négatifs

Repli, introversion extrême, inhibition, froideur. Cachotteries, difficultés à communiquer. Égoïsme spirituel, relationnel. Besoin maladif d’avoir le contrôle total sur son environnement, au risque de perdre pieds. Rejet du monde matériel perçu comme profane, sans intérêt, en manque de sens sacré ou spirituel. Blocage dans les projets (au profit de sa propre évolution interne), aucune coopération ni sens de l’équipe. Passivité, manque d’intérêt pour la vie quotidienne. Irritabilité, énergie à préserver, besoin de s’aérer mentalement pour ne pas craquer.