XIII

Arcane sans nom

Mots-clés

Cycle, renaissance, achèvement, conclusion, récolte, tournant, changement, transition, lâcher prise, libération, purification, transmutation, succession, grand nettoyage, radicalisme, pleine conscience…

Deuil, coupure, destruction, peur, effacement, défaite, désenchantement, défaitisme, extrémisme, sabotage…

Astrologie

L’Arcane sans nom est associée à Pluton : mort, destruction, perte, instabilité, renouveau, contrôle, transcendance, instinct, indomptabilité, profondeur, impact, pulsions, détermination, régénération, passion.

On peut aussi l’associer à : Scorpion, Saturne.

Description de la carte

C’est une carte qui a tendance à faire peur car on y associe la mort, parce qu’elle n’est pas nommée, et surtout parce qu’elle est représentée par un squelette qui tient une faux. Mais cette carte est autant la mort que la vie : le squelette est moitié en chair, on pourrait dire qu’il se décompose ou au contraire commence à se former. Ici ses chakras sont en éveil, le serpent qui représente la Kundalini s’est éveillé pour que le soi se réalise (représenté par l’arc-en-ciel qui sort du crâne du squelette). Il fait nuit mais le soleil brille. Le squelette fauche ce qui semble être des cadavres, dont un couronné : vanité, vanité. Il récolte aussi les blés murs, ce qui signifie que cette carte est aussi fertile malgré tout : les déchets de ce qui n’est plus font du bon compost.

Aspects positifs

Relations remises en question, transition, ruptures nécessaires, pause sociale pour se retrouver avec soi-même. Phase de métamorphose qui passe par une crise intérieure remettant tout en cause, qui fait prendre conscience des habitudes malsaines pour aller vers un mieux. Libération du passé, on vide sa coupe pour la remplir de bonnes choses. Méditation transcendantale. Besoin de purifier son corps pour retrouver sa vitalité. Grand ménage. Comptes remis à zéro. Changement d’activité bénéfique, réorientation pour se recentrer sur ses envies actuelles. Mutation.

Aspects négatifs

Sentiment d’incompréhension, de décalage dans les relations. Froideur, distance, manque de liberté. Séparation, rupture ferme. Deuil. Rupture de liens affectifs, émotionnels, spirituels, matériels. Peurs profondes, phobies, traumatismes qui remontent. Angoisse, tristesse. Léthargie, manque de volonté. Peur de voir des choses mourir ou peur des nouvelles choses. Il faut comprendre que les possessions matérielles sont éphémères et périssables. Coupe des vivres. Perte d’activité, reconversion soudaine ou ratée, pas assez de préparation, projet en échec.